mercredi 4 décembre 2019

"Nous sommes en grève de l'école parce que nous, nous avons fait nos devoirs." 

Greta Thunberg


mardi 26 novembre 2019

"Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible."
(Antoine de Saint-Exupéry)



mardi 12 novembre 2019

"Le divin se recueille au fond d'une caresse."
(Louis Aragon)

Je vous souhaite à tous une Divine Pleine Lune en Taureau ! 

A cette occasion, je partage avec vous ce texte que j'avais écrit il y a plusieurs années et qu'un ami, Brice Delezay, vient tout juste de me rappeler. Il me parle toujours autant même si j'y ai apporté quelques petites modifications car ma vision des choses a quelque peu évolué. En effet, notre pensée avec le temps se modifie, se précise, se clarifie. Je vous en souhaite une agréable lecture...

Revenir à Soi
Une manière authentique de m’accueillir et de m’abandonner, de me mettre à mon écoute. Une manière poétique de lâcher-prise, d’entrer en connexion avec qui je suis, de donner et de me donner…
Voilà ma posture intérieure la plus précieuse et la plus délicieuse ! C’est l'endroit juste de ma profondeur, ma sincérité, ma fragilité et ma force à la fois. C'est aussi l'endroit où j'accède à mon plaisir le plus exquis ! C'est la sublime rencontre avec ma véritable intimité, part la plus tendre de moi-même qui est en même temps détentrice de ma vraie puissance. Car c'est précisément au creux de cette intimité-là qu'il m'est paradoxalement possible d'entrer en contact avec le grand Mystère qui me dépasse pour le laisser m'habiter, me guider, me faire tout simplement du bien...
A mi-chemin entre l’expression de mon corps et l’expression de mon âme, reliés tous deux par le pont de mon cœur, c’est là que je situe le lieu le plus sacré de moi-même, et à partir duquel j’essaie de prendre mes décisions dans la vie. Centre à partir duquel je m’oriente. Repère infaillible où je retourne chaque fois que je m’aventure un peu trop loin ou que je m’égare en chemin.


jeudi 31 octobre 2019

La beauté de la mort, c'est la présence. Présence inexprimable des âmes aimées, souriant à nos yeux en larmes. L'être pleuré est disparu, non parti. Nous n'apercevons plus son doux visage, nous nous sentons sous ses ailes. Les morts sont les invisibles, mais ils ne sont pas les absents.

(Victor Hugo) 




jeudi 17 octobre 2019

Naît-on deux fois ? Oui. La première fois, le jour où l'on naît à la vie ; la seconde fois, le jour où l'on naît à l'amour.
(Victor Hugo)


(Illustration : Le Nouveau-né, Georges de La Tour)

lundi 7 octobre 2019

Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore...

(Anaïs Nin)


vendredi 20 septembre 2019


Équinoxe d'Automne 

Nous déposons notre bilan sur le plateau de la balance. Nous recevons les récoltes cultivées avec amour et joie. Nous prenons conscience de ce que nous avons négligé. Nous remercions pour chaque leçon reçue ou chaque leçon apprise. Le grain est mature, alors la moisson peut séparer le subtil de l’épais. Nous récoltons et préparons déjà les graines de la récolte suivante.

(Legend Keeper Géraldine)